Mesurez votre bien-être au travail

produit par Sylvie Ménard et inspiré par Ilona Boniwell

1. Niveau d'énergie

Quel est votre niveau d'énergie?

QuestionSelon vous, quel est votre niveau d'énergie en ce moment?
L'énergie est un concept relativement nouveau pour mesurer le bien-être. Il concerne l'état de santé subjectif qui est l'un des indicateurs de bonheur. Le niveau d'énergie est évalué sur une échelle de cinq points. Une mesure au niveau " très bas " peut être un signe de vulnérabilité.

2. Réservoir des émotions

Comment pouvez-vous graduer vos émotions agréable et désagréable?

QuestionComment pouvez-vous graduer vos émotions positives/négatifs?
Cet indicateur porte sur l'affect. La notion d'affect comprend à la fois l'humeur et les émotions associées aux évènements momentanés. Les affects positifs et négatifs, ensemble, constituent le côté émotionnel du bien-être hédonique. Important : l'affect positif et l'affect négatif sont mesurés séparément, parce qu'une personne peut avoir des émotions positives élevées et les émotions négatives élevées - elles ne sont pas mutuellement exclusives. Cet indicateur invite à mesurer sur une échelle de 1 à 10 comment les réservoirs émotionnels sont remplis (combien d'émotions positives et négatives avez-vous connues ces derniers temps?)

3. Organisation du temps

Comment répartissez-vous votre temps?

QuestionComment répartissez-vous votre temps?
Dans une vaste étude internationale, l'équilibre de l'emploi du temps est apparu comme le deuxième plus grand prédicteur de bien-être hédonique. La mesure reflète un équilibre entre les activités liées et librement choisies dans différents domaines de sa vie. Le message très for tissu de la recherche est que les gens heureux avec leur emploi du temps consacrent régulièrement un peu de temps pour eux-mêmes pour faire tout ce que qu'ils imaginent (sport, méditation, bricolage...). Le sens de l'équilibre est subjectif et varie grandement entre les personnes. Pour l'une, un loisir d'une heure par semaine suffit, tandis que pour une autre deux heures par jour ne suffisent pas. L'indicateur appelle à fixer les pourcentages de temps choisi et temps subi. Cela dit, ces pourcentages sont en eux-mêmes sans signification et doivent encore être interprétés sur la base d'une répartition désirée.

4. Qualité de vie

À quel niveau situez-vous votre vie?

QuestionTout bien considéré, sur quelle marche situez-vous votre vie aujourd'hui?
Si le nombre 10 représente « la meilleure vie possible pour vous » et le nombre 1 « la pire vie possible pour vous », sur quelle palier vous tenez-vous en ce moment? Cette mesure correspond à la partie cognitive du bien-être hédonique, ou satisfaction de vie. On est satisfait quand il y a peu ou pas de différence entre le présent et ce que l’on pense être une situation idéale ou méritée. D’autre part, l’insatisfaction est le résultat d’un écart important entre les conditions actuelles et la norme idéale souhaitée. L’insatisfaction peut également être le résultat d’une comparaison par rapport aux autres. Les personnes avec un score (7+) sur leur vie présente et (8+) sur leur vie future sont considérées comme « florissantes » Un score égal ou inférieur à 4 peut être le signe de la souffrance, ce qui signifie que les personnes évaluent leur vie comme très pauvre et espèrent que cela change à l’avenir.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

5. Zone de satisfaction

Quel est votre degré de satisfaction?

QuestionQuel est votre niveau de satisfaction en ce qui concerne...
Cet indicateur est une autre mesure de la satisfaction cognitive, cette fois appliquée à des domaines importants de la vie que sont les loisirs, la santé, le travail, les relations et l'argent. Le tableau de bord invite à sélectionner une valeur où la plus haute représente un niveau substantiel de satisfaction et la plus petite, une insatisfaction dans un domaine particulier de la vie. Bien que les évaluations de la satisfaction par domaine soient très inter-corrélées, ils sont parfois combinés par divers chercheurs pour représenter une satisfaction globale de vie. Il peut y avoir un ou deux domaines où les résultats sont sensiblement supérieurs ou inférieurs que pour le reste des domaines.

6. Compteur de stress

Dans quelle zone de stress vous placez-vous?

QuestionDans quelle zone de stress vous placez-vous?
Le stress en soi n'est pas un indicateur traditionnel du bonheur, plutôt une mesure du mal-être. Nous savons tous que prolonger une vie stressante peut causer des ravages pour notre bien-être émotionnel, physique et psychologique. Cependant, la recherche suggère que le stress peut parfois être bon, quand il est en petites et rares doses. Cet indicateur est comme un point de contrôle : dans la zone rouge, il indique qu'il peut être temps de faire quelques réaménagements : les questions : les questions de bien-être peuvent donner place à des préoccupations autour de la santé mentale (burnout); et si constamment dans la zone "cool", il peut être envisager de s'exposer à un certain stress pour se dégourdir un peu!
Zone cool Zone rouge

7. Bien-être eudémonique

Dans l'ensemble, vous considérez les activités que vous faites comme...

QuestionDans l'ensemble, vous considérez les activités que vous faites comme...
Le bien-être eudémonique est interprété comme un processus continu et dynamique de croissance personnelle, d'auto-actualisation ou de transcendance de soi au moyen d'un engagement dans une activité significative. L'indicateur invite à examiner dans quelle mesure les activités sont ciblées et choisies de façon autonome, mesure le niveau d'engagement et la contribution à quelque chose de plus grand que soi.
Inscrivez les informations demandées dans les champs ci-dessous et cliquer sur le bouton envoyer à l'équipe de Webcoachs et nous vous enverrons les résultats à votre adresse courriel dans les jours qui suivent.



En conclusion

Le bonheur est un concept multidimensionnel. Si ces indicateurs sont suggérés par la recherche et approuvés par un panel d'utilisateur, cela ne signifie pas qu'ils sont les seuls possibles. D'autres indicateurs pourraient vous être utiles.

produit par Sylvie Ménard et inspiré par Ilona Boniwell